HAMEÇONS

Hameçons // Fast grip mer

 

  
 

 

 

 
 

 

 
 

 

    FASTGRIP MER 7206

 

On connaît tous l'hameçon « Fast Grip », cet hameçon à trois micro ardillons dont la paternité revient à notre

collaborateur Dominique Audigué (concepteur de la Wildie,  de la spécimen trotting...). L'idée était de créer un

hameçon qui demande le moins de pression nécessaire à sa pénétration dans les chairs ce qui supposait 

la diminution de l'ardillon,


principal frein à la pénétration (pardon...). D'où l'idée de trois micro ardillons. Le résultat, un hameçon qui

nécessite de 20 à 30%  de pression en moins sur sa pointe pour s'enfoncer profondément (Oups !).

Et si au début certains ont vécu comme une « véritable circoncision » la sortie du Fastgrip, force est de constater

 qu'aujourd'hui ses aficionados (mon pote  Eddy « Frolic » est carrément accro !) sont très nombreux.

 Mais le modèle Fast Grip Mer semble à son tour venir en aide au pêcheur de carpe...


Le Fastgrip Mer (Dorade-Sea Bream Référence 7206 TI) est la copie conforme des 7106 et 7107 BN

(nos Fastgrip à nous) à l'exception de la finition qui est couleur argent. Ce dernier traitement de surface est un

 dépôt électrolytique blanchâtre qui a pour principal intérêt de résister fortement à la corrosion. D'où sa vocation

 d'hameçon mer. Mais même si ce traitement spécifique ne suffit pas à  tout expliquer, il faut reconnaître que ces

Fastgrip "Mer" ont un piquant infiniment meilleur que les Fastgrip "Carpe". 

Il semblerait en fait que ce traitement favorise en partie un phénomène naturel bien connu aux Etats Unis

 ( et depuis longtemps un argument de vente) appelé « affûtage biochimique ». En fait,le piquant du Fastgrip Mer

 est non seulement durable mais incontestablement, il est  réactivé par l'immersion de l'hameçon dans l'eau

 (Ça tombe bien, les nôtres y passent pas mal de temps !). Si après quelques heures de pêche,variable selon le PH 

de l'eau, on observe de près l'extrême pointe (le dernier millimètre à peine) d'un 7206 TI, on peut

constater que celle-ci est un peu oxydée.  Mais pas de couleur rouille comme on pourrait s'y attendre, mais le plus

souvent gris foncé. Cette micro corrosion a pour effet de pérenniser le piquant.  Un heureux résultat, fruit d'un

curieux hasard biochimique ! Toujours est il qu'il est blanc, me direz-vous peut être ? Cela ne semble en tout cas

 pas inquiéter Dominique Audigué qui l'utilise depuis bien longtemps ou Thomas Flauger ; et dieu sait 

qu'ils ont de vraies exigences. On se doute bien qu'hormis en eaux très claires, cet hameçon est donc partout

utilisable en ce qui concerne notre pêche...qui en a bien besoin, de piquant.  



 


 

 


Découvrez Henrick Garell!

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 11/12/2011

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

pour-pat-de-mimi4528-1.gif

zzmkklhuje-1.gifpffhrxtdcf-1.gif1jvdri2z4q-1.gif

h2uirhzkwf-1.giftz6w6v2own-1.gif

Bienvenus sur ce site !!